Parfois, la vie nous frappe violemment...

Une fois à terre, il n'existe que deux possibilités :

Y rester, ou tout faire pour se relever.

 

Elle avait réuni le peu de forces qui lui restait, chargé so dos de sacs plus lourds les uns que les autres, attrapé son petit garçon par la main et pris la ferme décision de retrouver un sens à sa vie, en partant au bout du monde.

 

Il est bien de savoir, mais bien plus utile de faire.

J'ai beau avoir conscience de pouvoir agir de façon plus juste et positive pour moi, me le répéter, si je ne mets aucune action en place pour changer, rien ne s'améliorera.

Action :

Je matérialise rapidement une prise de conscience par une action et cesse de me trouver des excuses.

J'arrête d'attendre le moment idéal pour faire ou dire quelque chose d'important, car je sais que je peux repousser ce moment éternellement. 

Prise de conscience, action !

Aujourd'hui, quel pas, même petit, puis je faire pour avancer vers mon but ?

 

Emilie Lebrun